DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Banque d'Angleterre refait fonctionner "la planche à billets"

Vous lisez:

La Banque d'Angleterre refait fonctionner "la planche à billets"

Taille du texte Aa Aa

Mercredi, la Banque d’Angleterre a débuté la mise en place de sa politique de décrispation du marché du crédit en faisant marcher “la planche à billets”. Cette création de monnaie : à hauteur de 75 milliards de livres sterling dans un premier temps : 84 milliards d’euros, va lui servir à acheter aux banques des emprunts d’Etat et des obligations d’entreprises avec un objectif : abreuver les banques de liquidités à tel point qu’elles accordent plus facilement des crédits aux particuliers et aux entreprises.

Cette nouvelle orientation de la politique monétaire de la banque d’Angleterre était nécessaire après l‘épuisement progressif de l’arme des taux d’intérêt : le principal d’entre eux étant passé de 5% au mois d’aout 2008 à 0,5% la semaine dernière : sans grands résultats pour l’instant il faut bien le reconnaître.

Comme personne ne sait exactement le montant d’investissement nécessaire à une reprise du crédit, les 75 milliards de livres sterling investies par la banque d’Angleterre dans des actifs financiers, pourront doubler et devenir 150 milliards de Sterlings, sans aucune certitude quand au résultat obtenu.

L’ampleur de la récession économique au Royaume Uni avec notamment un effondrement du marché immobilier oblige la Banque d’Angleterre à employer les grands moyens 150 milliards de sterlings représentent plus de 10% du budget du Produit Intérieur brut britannique.