DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux juges suisses victimes d'un "pornogate"

Vous lisez:

Deux juges suisses victimes d'un "pornogate"

Taille du texte Aa Aa

Deux juges suisses ont démissionné pour avoir consulté des sites pornographiques durant leurs heures de travail, à leurs bureaux.

Cinq jours après le procureur général du Jura, c’est au tour de Pierre Boinay d‘être impliqué dans ce scandale qui concerne également une trentaine de fonctionnaires. Dans sa lettre de démission, Pierre Boinay souligne que ses consultations n’ont pas “porté préjudice à la qualité de son travail”. Il affirme avoir choisi de partir “pour ne pas porter atteinte à l’image de l’institution judiciaire”. Le scandale a éclaté vendredi dernier. Les informaticiens s‘étaient inquiétés d’un problème de surcharge du réseau. C’est là qu’ils ont découvert le pot aux roses. L’affaire peut prêter à sourire en France mais elle est visiblement prise très au sérieux par la Confédération helvétique.