DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Suisse, l'Autriche et le Luxembourg lèvent un coin du voile

Vous lisez:

La Suisse, l'Autriche et le Luxembourg lèvent un coin du voile

Taille du texte Aa Aa

La Suisse, l’Autriche et le Luxembourg assouplissent les règles de leur secret bancaire. Depuis la crise financière, les paradis fiscaux, dont font partie ces trois pays, sont montrés du doigt, et de plus en plus de voix se lèvent pour réclamer un assainissement du secteur.

Parmi elles, celles de Paris et Berlin, déterminés à lutter contre l‘évasion fiscale. Le sommet du G20 du 2 avril prochain à Londres doit être l’occasion d‘établir des régles financières plus strictes. Angela Merkel et Nicolas Sarkozy sont favorables à une liste noire, qui soit assortie de sanctions.

“Renoncer au secret bancaire ne veut pas dire renoncer au secret de la vie privée, a nuancé Nicolas Sarkozy. Mais dire d’où vient l’argent et où il va, cela me semble être un minimum.”

Plusieurs pays européens, estampillés “paradis fiscaux”, ont promis plus de transparence, craignant de figurer sur une éventuelle liste noire.
Même le Luxembourg et l’Autriche, longtemps réfractaires, ont finalement cédé, annonçant coopérer en cas seulement de soupçons de fraude fiscale.

L’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économique, a établit une liste de paradis fiscaux en vue du G20. On y trouverait une trentaine de noms cette année, contre seulement trois en 2005.