DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La population de Winnenden en Allemagne tente de surmonter le choc après le carnage qui a meurtri l'un de ses collèges

Vous lisez:

La population de Winnenden en Allemagne tente de surmonter le choc après le carnage qui a meurtri l'un de ses collèges

Taille du texte Aa Aa

Le bâtiment a été vidé et à l’extérieur, les fleurs s’amoncellent en mémoire des neuf élèves et des trois enseignants abattu mercredi par un ancien élève Tim Kretschmer.

Concernant l’enquête, les autorités de l’Etat régional de Bade-Wurtemberg ont précisé que le tireur n’avait qu’une seule arme en sa possession. La seule sur quinze qui n‘étaient pas dans le coffre-fort de son père. La famille de l’auteur du carnage a quitté la ville de Winnenden pour échapper aux médias. Leur maison est en revanche sous surveillance policière. La police a par ailleurs reconnu hier avoir été abusée par un message sur internet probablement faux attribué à l’auteur du massacre. Plusieurs arrestations de mauvais plaisants ont eu lieu en Allemagne, en France, en Suède et aux Pays-Bas . A chaque fois, un lycéen menaçait de faire un carnage dans son établissement.