DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Salvador: L'ex-guérilla brigue la présidence

Vous lisez:

Salvador: L'ex-guérilla brigue la présidence

Taille du texte Aa Aa

J-1 avant la présidentielle au Salvador et peut-être l’alternance. Après 20 ans de domination de la droite, les anciens rebelles marxistes pourraient arriver au pouvoir. Un peu plus de 4 millions d‘électeurs devront choisir entre le candidat de la gauche Mauricio Funes, 49 ans. Cet ancien journaliste promet d’atténuer l’impact de la crise économique mondiale, de mieux répartir les richesses dans le pays tout en cultivant de bonnes relations avec les Etats-Unis.Un point sur lequel le candidat du parti au pouvoir, Rodrigo Avila n’a cessé de l’attaquer tout au long de la campagne, agitant la menace d’un socialisme radical à l’image d’Hugo Chavez au Vénézuela. Cet ancien directeur de la police nationale, 44 ans, estime que son parti est mieux à même de faire face à la crise et de conserver des relations étroites avec Washington.

La guerre civile pèse encore très lourd dans les esprits et sur cette campagne électorale. Difficile en effet pour les ennemis d’hier d’oublier un conflit qui a fait plus 75.000 morts entre 1980 et 1992. Quelque soit le vainqueur, aucun parti ne pourra gouverner seul. A la veille du scrutin, les deux hommes sont au coude à coude dans les sondages.