DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La double vie de Josef Fritzl

Vous lisez:

La double vie de Josef Fritzl

Taille du texte Aa Aa

Josef Fritzl a tout avoué dès le lendemain de son arrestation le 26 avril 2008. Des expertises psychiatriques ont ensuite conclu que cet Autrichien était pénalement responsable de ses actes. Il plaide coupable pour l’ensemble des faits, mais pas pour la mort de l’un des sept enfants de l’inceste, décédé quelques heures après sa naissance faute de soins dans la cave de la maison. Cette cave aux portes blindées a servi de cachot à la fille de Fritzl depuis ses 18 ans, et aux six enfants qu’elle a eu avec son père et qui ont survécu.

Pendant presque un quart de siècle, Josef Fritzl, que l’on voit ici lors de vacances en Thaïlande, a réussi à mener ainsi une double vie à Amstetten, à l’insu de tous, notamment de sa femme qui vivait normalement juste au dessus du cachot. Elle a eu également sept enfants et Fritzl lui disait simplement que leur fille aînée avait disparu pour rejoindre une secte. Mais le drame a été révélé au grand jour à la suite de l’hospitalisation du plus âgé des enfants nés de l’inceste, une jeune fille de 19 ans qui n‘était jamais sortie de la cave.