DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Automobile : General Motors serait prêt à donner plus d'air à Opel

Vous lisez:

Automobile : General Motors serait prêt à donner plus d'air à Opel

Taille du texte Aa Aa

General Motors pourrait donner plus de liberté à Opel sans totalement l’abandonner. C’est tout du moins ce qu’espère le ministre allemand de l‘économie actuellement à Washington pour discuter de l’avenir du constructeur automobile. Karl-Theodor zu Guttenberg estime qu’il est nécessaire que General Motors trouve un investisseur privé pour la reprise de sa filiale. GM pourrait aussi choisir de réduire ses parts et devenir actionnaire minoritaire d’Opel. “J’ai le sentiment que la direction de General Motors a compris la position allemande” indique le ministre allemand. “Nous n’allons pas donner aussi facilement l’argent des contribuables seulement parce que quelqu’un parle d’un plan mais qui en réalité n’en a aucun.” Berlin s’est donné plusieurs semaines pour décider d’une éventuelle aide à Opel. Le constructeur allemand réclame 3,3 milliards d’euros pour être sauvé de la faillite, mais le gouvernement allemand veut éviter que cet argent vienne renflouer General Motors. Opel emploie près de 26.000 personnes en Allemagne et 50.000 en Europe. Le constructeur prévoierait déjà une réduction d’un quart de sa production. Dimanche, la chancelière avait indiqué que lorsqu’un repreneur fiable sera trouvé, alors et seulement alors le gouvernement pourra apporter son aide, par exemple sous forme de garanties.