DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Andry Rajoelina au pouvoir avec la lutte contre la pauvreté comme priorité

Vous lisez:

Andry Rajoelina au pouvoir avec la lutte contre la pauvreté comme priorité

Taille du texte Aa Aa

Madagascar s’expose aux critiques de la communauté internationale. L’arrivée au pouvoir de l’opposant Andry Rajoelina n’a pas scrupulseusement respecté la Constitution. Suite à la démission forcée du président Marc Ravalomanana, c’est le président de la chambre haute du parlement qui aurait dû diriger la haute autorité de transition. Or l’armée a choisi Andry Rajoelina. Celui-ci s’est engagé à organiser des élections présidentielle et législative d’ici deux ans. C’est beaucoup plus long que le délai de deux mois prévu par la Consitution.

Pour autant, si sanctions économiques il devait y avoir, cela ne devrait pas durer longtemps estiment beaucoup d’experts. D’abord parce que le départ du président Ravalomanana signifie la fin de trois mois de violences qui ont fait plus d’une centaine de mort et profondément porté préjudice à l‘économie, axée sur le tourisme. Une interruption de l’aide internationale semble d’autant moins envisageable qu’elle affecterait en priorité une grande partie de la population vivant sous le seuil de pauvreté. La lutte contre la pauvreté, c’est d’ailleurs, pour le nouveau leader malagache, la première des priorités. Plus urgente, même que l’organisation d‘élections.