DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barrack Obama endosse la responsabilité du scandale AIG

Vous lisez:

Barrack Obama endosse la responsabilité du scandale AIG

Taille du texte Aa Aa

Sous le feu des critiques Barrack Obama a profité d’un voyage en Californie pour s’expliquer sur le scandale des primes AIG. L’assureur qui avait reçu 180 milliards d’aides fédérales pour éviter la faillite a reversé 165 millions de primes et de bonus à ses cadres. Un véritable scandale pour les américains. Le président tente de calmer les esprits. Barrack Obama : “Je sais que vous êtes nombreux à être en colère et vous en avez le droit. Je suis en colère moi aussi. Et Washington est dans tous ses états et tout le monde lontre l’autre du doigt en disant c’est de votre faute – c’est de la faute des Républicains, c’est de la faute des démocrates… Ecoutez, j’endosse toute la responsabilité. Je suis le président. Nous n’avons pas rédigé ces contrats, nous avons beaucoup d’autres choses à faire. Mais il est normal, quand vous êtes en charge, de veiller à ce genre de choses. Alors nous allons faire tout notre possible pour résoudre ce problème”. Devant le Congrès, le PDG d’AIG Edward Liddy a invité les cadres à restituer l’argent des primes et certains se seraient déjà executé. Pas suffisant pour les parlementaires qui ont annoncé le vote d’une loi qui permettra le retour de ces sommes sous forme d’impôts.