DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Autrichien Fritzl écope de la peine maximale


Autriche

L'Autrichien Fritzl écope de la peine maximale

La prison à vie et un séjour obligatoire dans un centre psychiatrique : c’est le verdict dans le procès de Josef Fritzl en Autriche. Le père incestueux, qui a réduit sa fille aînée en esclavage sexuel pendant 24 ans, a été reconnu coupable jeudi de tous les chefs d’accusation, six en tout, dont celui de meurtre qui lui vaut la peine maximale. C’est ce qu’avait requis le procureur devant la cour d’assises de Sankt-Pölten. Un réquisitoire qui suivait les recommandations d’une experte psychiatrique; cette dernière avait indiqué que Fritzl lui avait confié être “né pour violer”.

“Mon client, a réagi l’avocat de la Défense, a accepté cette peine. Apparemment, il la considère comme juste”. Il n’y aura donc pas appel. Dès mercredi, Josef Fritzl avait créé la surprise en reconnaissant sa culpabilité, y compris pour la mort pour manque de soins d’un bébé né de l’inceste. Ce procès très médiatisé, au grand damn des habitants de la ville autrichienne de Sankt-Pölten, aura été surtout marqué par le bouleversant témoignage de la fille aînée de Fritzl. Une vidéo de onze heures qui retrace son calvaire, enfermée depuis ses 18 ans dans la cave-cachot de la maison familiale.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

sterreich