DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opel : les concessionnaires et les ouvriers pourraient prendre une minorité de blocage dans le capital

Vous lisez:

Opel : les concessionnaires et les ouvriers pourraient prendre une minorité de blocage dans le capital

Taille du texte Aa Aa

Les concessionnaires allemands de la marque Opel pourraient prendre une participation minoritaire dans le capital de la filiale allemande du constructeur américain General Motors, en compagnie des 25.000 salariés d’Opel en Allemagne. On s’attend en effet à ce que General Motors vende sa part majoritaire pour rendre à Opel une indépendance suffisante afin d’obtenir l’aide de 3,3 milliards d’euros demandée aux gouvernement des pays européens oú sont implantées des usines Opel.

“Le plus important, affirme Klaus Franz, un des principaux responsables syndicaux chez Opel, ce sont les signes qu’on transmet au public : le premier c’est que les concessionnaires et les salariés croient en l’avenir de leur entreprise et qu’ils y investissent leur argent. Et ce ne sera pas des cacahuètes; ce sera quelques centaines de millions d’euros”. L’association européenne des concessionnaires d’Opel est favorable à une proposition portant sur l‘épargne de 150 euros par véhicules vendu pendant trois ans. Soit une somme de 400 millions d’euros si tous les concessionnaires Opel d’Europe participent à ce plan qui sera soumis au vote des intéressés en mai prochain.