DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier résultat concret du sommet de Bruxelles : une enveloppe commune de cinq milliards d'euros

Vous lisez:

Premier résultat concret du sommet de Bruxelles : une enveloppe commune de cinq milliards d'euros

Taille du texte Aa Aa

Cinq milliards d’euros pour les infrastructures dans l‘énergie et l’accès à l’internet à haut début… C’est le premier résultat concret du sommet de Bruxelles. Ces cinq milliards seront prélevés sur le budget européen. La proposition, sur la table depuis des mois, a finalement été acceptée par les Vingt-sept et le Président de la Commission, José Manuel Barroso, s’en félicite :

“Il y a eu une véritable volonté de solidarité sur des aspects concrets. Un pays a dit : je n’ai pas assez pour ce projet. Et immédiatement, spontanément, les autres ont dit : ok, aidons-le.” L’essentiel des fonds ira à des projets d’interconnexion énergétique entre les Etats membres. Mais tous devront répondre à une condition expresse : il faudra que les investissements aient lieu d’ici fin 2010 au plus tard. En revanche, les Européens ont fait savoir qu’ils ne céderaient pas aux pressions des Etats-Unis, qui les appellent à dépenser davantage pour soutenir l‘économie mondiale. Les Vingt-sept veulent s’en tenir aux plans de relance déjà mis en oeuvre et le président du parti des socialistes européens Poul Nyrup Rasmussen le déplore : “Nous sommes loin de fournir ce que nous devrions fournir pour le plan de relance. Le FMI nous a dit à nous et au monde entier que chaque région, chaque nation doit investir l‘équivalent de 2% du PIB qu’il aurait obtenu cette année, et encore 2% l’année prochaine. Cette année, nous investissons environ la moitié de cela en termes de demande réelle. Alors, vraiment, l’Union européenne doit faire plus.” Pour les chefs d’Etat et de gouvernement, la priorité est la réforme du système financier et de sa surveillance. Un message qu’ils porteront au sommet du G20 dans deux semaines. Enfin, ils devraient consacrer plus au financement du FMI.