DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Renault va réajuster sa production en Slovénie et créer 400 emplois temporaires

Vous lisez:

Renault va réajuster sa production en Slovénie et créer 400 emplois temporaires

Taille du texte Aa Aa

Après un début de polémique, l’affaire Renault s’est éclaircie mais il a fallu l’intervention du président français à Bruxelles en marge du sommet européen pour débrouiller les fils après une mauvaise interprétation. La décision de Renault d’augmenter en France la production de ses Clio 2 et non pas en Slovénie oú le modèle est également produit a pu appraître dans un premier temps comme une relocalisation. Il s’agit d’un réajustement qui n’aura pas de conséquences sociales négatives au contraire.

“J’ai vu le premier minister slovène, a déclaré Nicolas Sarkozy vendredi à Bruxelles. Je le lui ai dit : il ne perdra pas un emploi. Mais comme la demande est telle, qu’il y a un surcroit de production, et Renault a choisi de créer 400 emplois en France, honnêtement, je suis président de la République Française, je m’en réjouis. ça ne prend pas un emploi à nos amis slovènes, et ça en redonne à Flins. C’est exactement ce que je souhaitais.” L’augmentation de la demande pour les Clio 2 grâce à la prime à la casse va bénéficier à l’usine de Flins près de Paris qui va créer 400 emplois intérimaires et absorber une partie de la production de l’usine slovène de Novo Mesto. Celle-ci va parallèlement augmenter le nombre de Twingo qu’elle produit déjà. L’opération est socialement blanche pour Novo Mesto.