DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madagascar : investiture de Rajoelina sous l'oeil désapprobateur de la communauté internationale

Vous lisez:

Madagascar : investiture de Rajoelina sous l'oeil désapprobateur de la communauté internationale

Taille du texte Aa Aa

Le nouveau président de Madagascar Andry Rajoelina a prêté serment ce samedi. Une étape confirmant l’ascension fulgurante d’un ancien DJ reconverti dans l’affichage publicitaire puis la politique. Sous l’oeil bienveillant de l’armée, au moins 40 000 personnes ont assisté à la cérémonie d’investiture organisée dans le grand stade de la capitale Antananarivo dont Rajoelina fut le maire. Les diplomates étrangers brillaient par leur absence. La communauté internationale qualifie de “non-démocratique” et “non-constitutionnelle” la prise de pouvoir de Rajoelina et l’appelle à organiser des élections au plus vite.

Les opposants au nouveau président, eux, ont défilé dans la capitale par centaines. Ils ont réclamé le retour de Marc Ravalomanana, l’ancien président qui a été obligé de démissionner. Le nouveau chef de l’Etat a 34 ans alors que la constitution exige qu’il en ait 40. Rajoelina a promis d’organiser des élections d’ici deux ans.