DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle grève des agriculteurs en Argentine

Vous lisez:

Nouvelle grève des agriculteurs en Argentine

Taille du texte Aa Aa

Les syndicats du secteur ont lancé un mouvement de sept jours pour dénoncer le refus du gouvernement de baisser les taxes sur les exportations de soja, la première ressource agricole du pays. L’an dernier, ils avaient paralysé le pays de mars à juillet après l’augmentation de cette taxe de 25%.

Aujourd’hui, ils ont décidé de cesser la commercialisation des céréales, des oléagineux et du bétail comme l’explique ce leader syndical : “Nous sommes désolés pour les chauffeurs routiers mais bloquer les routes, c’est la seule manière de nous faire entendre. Nous sommes allés au congrès, nous avons taper à toutes les portes, celles de différents parlementaires, de gouverneneurs, ils nous ont tous fait des promesses qu’ils n’ont jamais tenues”. Cette grève est la 7ème depuis mars 2008 et ce mouvement a fait chuter la popularité de Cristina Kirchner. Confronté à la crise économique, la présidente argentine ne veut pas renoncer au pactole que représentent les exportations agricoles. Ces dernières rapportent plus de 5 milliards d’euros par an au budget de l’Etat grâce aux taxes. Cristina Kirchner a proposé jeudi de répartir les 30% de recouvrement de la taxe sur les exportations de soja entre les provinces et les municipalités. Les syndicats agricoles s’y opposent et demandent une baisse de la fiscalité comme ils l’ont déjà obtenus pour le lait, la viande, le blé et le maïs. Le bras de fer se durcit donc à nouveau alors que des législatives anticipées sont prévues en juin prochain.