DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouf de soulagement après les présidentielles en Macédoine

Vous lisez:

Ouf de soulagement après les présidentielles en Macédoine

Taille du texte Aa Aa

Le scrutin s’est déroulé a priori sans souci et dans la transparence, et verra la tenue d’un second tour entre Gjorgji Ivanov, candidat conservateur du parti au pouvoir, et Ljubomir Frckoski, le candidat du principal parti d’opposition.

Professeur de droit international, Ivanov était le favori des sondages, il arrive finalement en tête avec 35% des suffrages. Les Macédoniens dans leur majorité semblent donc avoir fait le choix de la continuité… Le 5 avril prochain, il sera donc opposé à Ljubomir Frckoski, de l’Union sociale démocrate, arrivé second avec 20% des voix. Après les législatives troublées de juin 2008, lors desquelles des violences avaient provoqué la mort d’un homme, ce scrutin était capital pour la Macédoine et ses perspectives de rapprochement de l’Union européenne. Dans les rues de Skopje, la capitale macédonienne, on se félicitait donc ce matin du déroulement sans bavure du vote : “Les élections se sont bien passées, elles ont été justes et démocratiques, estime cet étudiant. Nous pouvons être fiers. Comment ça va se passer au deuxième tour, on verra bien”. “J’aimerais que la Macédoine rejoigne l’OTAN et l’Union Européenne, et que la situation économique s’améliore”, déclare ce vieil homme.