DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un rapport de l'Onu demande une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

Vous lisez:

Un rapport de l'Onu demande une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

Taille du texte Aa Aa

L’armée israélienne a violé les Conventions de Genève pendant son offensive dans la bande de Gaza. C’est le Rapporteur spécial des Nations unies sur la situation dans les Territoires palestiniens qui l’affirme. Richard Falk réclame une enquête indépendante.

Selon les conclusions de son rapport, les soldats israéliens n‘étaient pas en mesure de différencier les cibles militaires des civils. Des civils qui plus est pris au piège à cause du blocus : “Le ratio du nombre de morts – 1434 côté palestinien, 13 côté israélien – suggère combien l’affrontement militaire était inégal et justifie une enquête sur la légalité du lancement d’une offensive militaire avec l’utilisation d’armements modernes contre une société en majorité sans défense”. Régulièrement très critique à l‘égard d’Israël, Richard Falk est accusé de parti-pris par l’Etat hébreux. Mais ces dernières semaines, des accusations semblables àaux siennes ont été lancées par plusieurs ONG. L’israélienne Médecins pour les Droits de l’Homme affirme que Tsahal a entravé l’accès aux victimes civiles et même pris pour cible des équipes et infrastructures médicales. Une situation que cette Palestinienne raconte avoir vécu : “Mon mari était blessé, j’ai supplié les secours de venir, mais on m’a dit qu’ils allaient tirer sur les secours. Mon mari est resté trois jours sans soins et il a fini par mourrir”. Israël répète que toutes les accusations font l’objet d’enquêtes sérieuses. Tsahal affirme par ailleurs que les combattants palestiniens s‘étaient servis des civils, équipes et infrastructures médicales, en violation des loi internationales.