DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La première guerre de l'OTAN

Vous lisez:

La première guerre de l'OTAN

Taille du texte Aa Aa

Il y a 10 ans jour pour jour, les sirènes de Belgrade retentissent. C’est le début des frappes aériennes de l’OTAN. La première guerre menée par l’Alliance atlantique. Ces frappes ne devaient durer que quelques jours, elle s’achèveront plus de deux mois après, le 9 juin 1999. Immédiatement après les premières frappes, des milliers de Kosovars fuient vers les pays voisins.

C’est le début de la fin de la république fédérale de Yougoslavie, telle que fondée en 1992, avec la Serbie, le Monténégro et les territoires de Voïvodine et du Kosovo. En Avril, pour la première fois, l’OTAN frappent de nombreuses cibles dans le centre de Belgrade: la télévision serbe en fait partie. 16 personnes sont tuées dans ses locaux. L’OTAN visent aussi les infrastructures. Les ponts qui permettent de traverser le Danube à Novi Sad , au nord de Belgrade, sont tous détruits. Les troupes alliés ratent aussi leur cible, des civils sont tués. Aujourd’hui encore on n’en connaît pas le nombre exact, entre 500 et 2.500 personnes. Début mai, l’ambassade chinoise est détruite. Bilan trois morts. La Chine accuse l’OTAN de “crime de guerre”. Les alliés qualifient ce bombardement “d’erreur tragique”. Début juin Slobodan Milosevic accepte le plan de paix pour le Kosovo. S’en suit le retrait des forces serbes du Kosovo, l’arrêt des bombardements dans les deux camps et l’entrée des troupes de la KFOR au Kosovo.