DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une législation européenne pour des cosmétiques plus sûrs

Vous lisez:

Une législation européenne pour des cosmétiques plus sûrs

Taille du texte Aa Aa

Des cosmétiques plus sûrs. C’est ce qu’exige une législation européenne qui vient d’avoir le feu vert des eurodéputés. Elle actualise les règles existantes et se penche pour la première fois sur les nanomatériaux, ces particules microscopiques que les industriels utilisent comme colorants, conservateurs ou filtres UV. Etant donné qu’on ne connait pas leurs effets sur la santé, ils seront mis sous surveillance. Les nanomatériaux non solubles et bio-persistants devront être soumis à une évaluation de sécurité avant d‘être mis sur le marché, et leur présence devra être indiquée sur les étiquettes. Actuellement, environ 5% des produits cosmétiques commercialisés en Europe en contiennent.

La nouvelle réglementation maintient aussi l’objectif de stopper les tests sur les animaux. Depuis 2004, ils sont interdits pour les produits finis, et d’ici 2013 au plus tard, ils le seront pour les ingrédients dès lors qu’une méthode alternative sera possible. Enfin, le règlement reprend l’interdiction des substances cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction. Il entrera en vigueur entre 2010 et 2013 selon les mesures.