DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une manifestation qui avait tout d'une provocation

Vous lisez:

Une manifestation qui avait tout d'une provocation

Taille du texte Aa Aa

Des membres de l’extrême-droite israélienne ont défilé aux abords de la ville arabe israélienne d’Oum El Fahem, dans le nord d’Iasrël, ce matin.

La police israélienne, s’attendant à des violences entre la population et les manifestants, avait déployé 3.000 hommes sur place, elle a du empêcher la manifestation, forte de quelques dizaines de personnes seulement, de pénétrer dans Oum el Fahem. Et c‘était à prévoir, des habitants de la petite localité s’en sont pris aux manifestants en leur lançant des pierres. Oum el-Fahem est considéré comme un bastion nationaliste arabe israélien et un fief du mouvement islamique en Israël. Les Arabes israéliens, au nombre d’1,2 millions, sont les descendants de Palestiniens restés sur leur terre au moment de la création d’Israël en 1948.