DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parti travailliste israélien se rallie à Netanyahu

Vous lisez:

Le parti travailliste israélien se rallie à Netanyahu

Taille du texte Aa Aa

La route est désormais totalement dégagée pour le prochain Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. L’accord de coalition qu’il a signé avec le parti travailliste d’Ehud Barak l’assure d’une majorité de 66 députés sur les 120 que compte le Parlement. Car Barak est parvenu à faire ratifier son revirement par les militants lors d’un congrès extraordinaire à Tel Aviv. Une réunion agitée…

Cinq travaillistes siégeront ainsi au gouvernement aux côtés de ministres d’extrême-droite. Il en allait de “l’intérêt supérieur de l’Etat”, a justifié Ehud Barak. “Il vaut mieux faire partie du gouvernement que de ne pas en être afin de déplacer son centre de gravité de l’extrême-droite vers le centre, a commenté le député Matan Vilnai, favorable à Ehud Barak. Ainsi, nous pourrons poursuivre le processus de paix.” “Ce choix de participer à un gouvernement d’extrême-droite salit les valeurs du parti travailliste”, a au contraire jugé la députée Sheli Yacimovich, opposée à ce ralliement. Tandis qu’un de ses collègues reprochait à Ehud Barak de “jeter le parti travailliste dans les poubelles de l’histoire…” Barak ministre de la Défense aux côtés du chef du parti Israel Beiteinou, Avigdor Liebermann, qui sera nommé aux Affaires étrangères : l’affiche est pour le moins insolite. La nouvelle configuration politique en Israël ne rendra pas “plus simple” la paix avec les Palestiniens, a sobrement commenté le président des Etats-Unis Barack Obama.