DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les grandes institutions financières mondiales volent au secours de la Roumanie

Vous lisez:

Les grandes institutions financières mondiales volent au secours de la Roumanie

Taille du texte Aa Aa

Vingt milliards d’euros sur deux ans, c’est le montant d’un prêt que le FMI, l’Union européenne et la Banque Mondiale ont décidé d’accorder à la Roumanie, troisième pays de l’Union après la Hongrie et la Lettonie à bénéficier d’une telle aide.

Son déficit s’est élevé à près de 5,3% du PIB en 2008. “Si le soutien international est là, explique un responsable du FMI. Les coupes budgétaires nécessaires à l’ajustement de l‘économie peuvent être amorties. L’argent fourni sert à financer cet ajustement”. Un premier versement du FMI, de cinq milliards d’euros, devrait intervenir d’ici quelques mois. Selon ce journaliste roumain, le prêt du Fonds Monétaire International est salutaire : “Nous ressentons pleinement les effets de la crise maintenant. Il se peut qu’il y ait un crash dans les six prochains mois, et nous avons besoin de cet argent pour nous assurer que la Roumanie ne va pas s‘écraser après la première vague de la crise”. Treize milliards d’euros devraient être utilisés pour couvrir les réserves en devises de la Banque centrale roumaine, tandis cinq milliards permettront de financer le déficit budgétaire.