DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Décollage réussi pour Soyouz et son "space-tourist"

Vous lisez:

Décollage réussi pour Soyouz et son "space-tourist"

Taille du texte Aa Aa

La fusée russe, qui se trouve en ce moment en orbite autour de la Terre, s’est envolée sans souci du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, à la mi-journée.

Soyouz est partie pour la Station spatiale internationale, elle devrait l’atteindre et s’y amarrer samedi à 14h12, heure de Bruxelles, très exactement. A son bord, trois hommes, deux professionnels de l’espace, l’Américain Michael Barratt et le Russe Guenadi Padalka, ainsi qu’un vacancier, Charles Simonyi, ancien développeur des tout débuts de Microsoft, aujourd’hui milliardaire, s’est payé un congé de douze jours à bord de l’ISS. C’est la deuxième fois que Simonyi se rend sur la station, pour un coût total de soixante millions de dollars. Mais c’est l’une des dernières fois que la station orbitale peut se transformer en palace de l’espace, en mai en effet les équipages de l’ISS seront de six personnes et la place sera trop limitée pour accueillir de nouveaux touristes fortunés.