DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La récession économique s'aggrave en Irlande

Vous lisez:

La récession économique s'aggrave en Irlande

Taille du texte Aa Aa

Le Produit intérieur brut irlandais s’est contracté de 7,5% en rythme annuel sur le quatrième trimestre 2008. Le Produit national brut qui exclut les bénéfices réalisées par de nombreuses entreprises étrangères sur le territoire irlandais affiche -6,7% sur la même période. Quand au chômage : le taux est de 10,4% de la population active en février.

A Dublin les organismes publiques du nouveau monde sont venus du Canada, d’Australie et de Nouvelle Zélande pour proposer des emplois aux visiteurs irlandais. “Moi je suis spécialisé en mécanique affirme un visiteur et au train oú vont les choses, qui sait si je ne serai pas au chômage dans les prochains mois”. “On cherche à aller en Ontario au Canada, affirme un chef de famille. La raison c’est que mon job a un peu disparu et qu’on cherche à changer. On cherche une meilleure vie pour notre bébé. On espère que ce sera mieux au Canada qu’ici”. La chute de l’activité a fait grimper le chômage à plus de 10% en Irlande et les prévisions anticipent un taux plus élevé encore à la fin de l’année. Les candidats au travail regardent donc ailleurs pour trouver un job. “Chaque Etat en Australie a sa propre liste d’emplois spécialisés à pourvoir, affirme cette représentante du gouvernement australien pour l’immigration. Ces listes proposent un certain nombre de métiers. Par exemple, Western Australia recherche activement des maçons, des plâtriers, des ingénieurs et des professsionnel dans les technologies de l’information. Le taux de chômage irlandais, qui fut pendant plusieurs années le plus bas de la zone euro avec des taux annuels de 4,5%, n’a pas cessé de progresser depuis l‘éclatement de la crise du crédit.