DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retrait du Kosovo : l'Espagne corrige le tir

Vous lisez:

Retrait du Kosovo : l'Espagne corrige le tir

Taille du texte Aa Aa

L’Espagne a décidé de retirer ses 630 soldats du Kosovo en concertation avec l’Otan. Une décision annoncée hier à l’issue d’une réunion entre la ministre espagnole de la Défense Carme Chacon et le secrétaire général de l’Alliance atlantique.

Madrid avait irrité l’Otan et les Etats-Unis en annonçant unilatéralement le 19 mars le retrait d’ici l‘été de son contingent du Kosovo. Washington s‘était déclaré “profondément déçu”. Selon l’opposition de droite espagnole, le gouvernement a pris une décision à la va vite. Madrid, qui a déployé ses premiers soldats en 1999 au Kosovo, ne reconnaît pas l’indépendance du territoire proclamée l’an dernier. “Le rôle de l’Espagne sur place a donc perdu une partie de son sens”, a expliqué le chef du gouvernment espagnol dont le pays est tiraillé par des mouvements séparatistes. La précipitation de Madrid avait d’autant plus surpris à l’Otan que d’autres pays souhaitent également réduire leurs effectifs et que ce dossier devait être abordé en juin.