DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlusconi réclame plus de pouvoir

Vous lisez:

Berlusconi réclame plus de pouvoir

Taille du texte Aa Aa

Sans surprise, les 6000 délégués du Peuple de la liberté ont élu à la tête de ce nouveau parti de droite Silvio Berlusconi. Le chef du gouvernement italien a créé cette formation en mariant son parti Forza Italia, avec Alliance nationale, celui de Gianfranco Fini. Fini dont l’absence aujourd’hui a été remarquée par les média comme un manque de cohésion.

Le Cavaliere, lui, a dévoilé ses ambitions pour la politique italienne à venir : “L’expérience récente a démontré que dans l’action du gouvernement le rôle du chef du gouvernement est fondamental et il devrait avoir plus de pouvoirs qui de fait sont pour l’instant inexistants.” Silvio Berlusconi veut que son parti “guide l’Italie dans le nouveau siècle”, a-t-il dit aussi. Mais étant donné le contexte économique, le siècle commence bien mal : “ La première mission de notre gouvernement c’est avant tout aujourd’hui de sortir l’Italie de cette crise.” Lors des législatives de 2008, la coalition Forza Italia /Alliance nationale avait remporté plus de 37% des voix. A deux mois des européennes, et sous un autre nom, le Peuple de la liberté vise les 51%.