DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La justice revisite les pages sombres des Khmers rouges

Vous lisez:

La justice revisite les pages sombres des Khmers rouges

Taille du texte Aa Aa

C’est l’un des procès les plus attendus de l’histoire du Cambodge. Sur le banc des accusés, Douch, l’ex-tortionnaire en chef présumé d’un régime qui terrorisa le Cambodge dans les années 70.

Les débats de fond se sont été ouverts à Pnom Penh : Douch, 66 ans, est poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, torture et meurtre avec préméditation, à l‘époque où ‘il dirigeait le camp S-21. Bou Meng est l’un des trois derniers survivants de ce camp duquel seulement sept personnes ont réchappé : “Quand je l’ai vu j‘étais en colère et heureux. En colère, parce il a tué ma femme, heureux qu’il soit puni.” Douch, l’ancien professeur de mathématique, appliquait avec zèle les ordres de Pol Pot. Il a envoyé à la mort 15 000 personnes dans le camp S-21. La dictature communiste khmer rouge a fait régner la terreur entre 1975 et 1979 en cherchant à imposer un modèle révolutionnaire de société agraire. Environ deux millions de personnes sont mortes pendant cette période, c’est un quart de la population cambodgienne de l‘époque.