DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama donne un nouvel ultimatum aux constructeurs automobiles

Vous lisez:

Obama donne un nouvel ultimatum aux constructeurs automobiles

Taille du texte Aa Aa

Faudra-t-il pousser les constructeurs automobiles à la faillite, pour les sauver ? C’est une solution envisagée par Barak Obama. Le président américain a annoncé une série d’aides financières pour sortir General Motors et Chrysler de l’ornière, allant même jusqu‘à suggérer le dépôt de bilan pour qu’ils puissent se restructurer et sortir plus forts de la crise.

“Nous ne pouvons pas, ne devons pas, nous ne laisserons pas disparaitre notre industrie automobile. Aujourd’hui j’annonce que mon administration va offrir une période supplémentaire à Chrysler et GM pour travailler avec les créanciers, les syndicats, pour se restructurer fondamentalement, afin de justifier un investissement supplémentaire du contribuable. Ce que nous demandons est difficile. Cela va nécessiter des choix difficiles pour les entreprises, obliger les syndicats et les salariés qui ont déjà fait des concessions extraordinaires et pénibles à faire plus, faire comprendre aux créanciers qu’ils ne peuvent pas compter indéfiniment sur les aides de l’Etat.” Chrysler a 30 jours pour conclure un accord définitif avec le groupe italien Fiat qui, en échange de 35% du capital de l’Américain, doit lui apporter la technologie et les modèles dont Chrysler a cruellement besoin. Un ultimatum de 60 jours a été adressé au premier constructeur américain General Motors pour qu’il propose de nouveaux plans de restructuration, s’il veut une aide. Premier signe de changement, le PDG de GM, Rick Wagoner, a été contraint à la démission.