DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : les armes se sont enfin tues

Vous lisez:

Pakistan : les armes se sont enfin tues

Taille du texte Aa Aa

Le bilan a finalement été revu à la baisse. Douze personnes ont été tués dans les combats qui ont fait rage pendant près de neuf heures entre forces de sécurité et terroristes armés dans une caserne à Lahore, dans le nord-est du pays.

Des assaillants, armé de fusils automatiques et de grenades, masqués, certains déguisés en policiers, ont fait irruption tôt ce matin dans un centre d’entraînement de la police, déclenchant une bataille avec les forces de police et de l’armée arrivées sur place. Huit policiers et quatre terroristes sont morts dans ces combats qui ont mobilisé des dizaines de membres de la police et de l’armée, ainsi que des hélicoptères et plusieurs tireurs d‘élite. Au moins trois membres du commando ont été arrêtés. On a parlé au début de douze terroristes, ce qui signifierait que cinq d’entre eux ont pu s‘échapper. Cette nouvelle attaque, planifiée, organisée, selon le gouvernement pakistanais, met en tous cas en lumière les difficultés, pour ne pas dire l’impuissance de celui-ci à combattre un terrorisme qui a explosé en 2007 et qui a tué 1.700 personnes depuis.