DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Peugeot change de conducteur pour mieux négocier la crise

Vous lisez:

Peugeot change de conducteur pour mieux négocier la crise

Taille du texte Aa Aa

Le constructeur automobile français a mis fin hier aux fonctions de Christian Streiff à la présidence du directoire. La rumeur tient que la famille Peugeot, détentrice de près de 45% des droits de vote, lui reprochait une stratégie peu lisible.

Son successeur s’appelle Philippe Varin. A 56 ans, il a à son actif le redressement du groupe sidérurgique anglo-néerlandais Corus, dont il a organisé le rapprochement avec l’indien Tata Steel. Ses détracteurs font cependant valoir que cet ancien de Pechiney n’a aucune expérience du secteur automobile. Le nouveau patron arrive aux commandes en pleine crise du secteur. De lui, les actionnaires attendent une restructuration efficace. PSA prévoit déjà 11 000 suppressions de postes cette année, sur la base de départs volontaires. Il aura également pour mission de préparer un rapprochement avec d’autres constructeurs. On parle de BMW et de Mitsubishi. La consolidation s’impose en effet dans un secteur en perte de vitesse. Les ventes de voitures neuves ont reculé de 7,8 % l’an dernier en Europe, la plus forte contraction du marché en 15 ans.