DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : interdiction d'un mouvement de jeunesse néonazi

Vous lisez:

Allemagne : interdiction d'un mouvement de jeunesse néonazi

Taille du texte Aa Aa

Dur réveil pour les dirigeants de la HDJ, la Heimattreue Deutsche Jugend – comprenez les jeunesses allemandes fidèles à la patrie.

Le mouvement de jeunesse d’extrême-droite a été interdit aujourd’hui par les autorités allemandes. Des perquisitions ont été menées dans quatre Länder au domicile des responsables de l’organisation. La HDJ, qui se présentait comme une association de défense de l’environnement, faisait l’objet d’une enquête de longue date. Le ministre allemand de l’Intérieur, Wolfganag Schaüble, a salué son interdiction. “ Nous démontrons par cette action que nous combattons fermement le néo-nazisme, l’extrêmisme de droite et la xénophobie. Il s’agit d’une organisation révoltante qui essaie de rallier les enfants et les jeunes gens à l’idéologie néonazie au moyen d’activités de loisir d’apparence non politiques. Et nous y avons mis un terme avec la rigueur de la loi.” Fondée en 1990, la HDJ est célèbre pour ses camps de vacances où enfants et adolescents sont soumis à une discipline militaire. Y est notamment inculquée la haine des juifs et des étrangers, perçus comme une menace pour la nation allemande. Nombre des membres de l’organisation se sont fait les griffes au sein des Jeunesses Wiking, autre formation d’extrême droite interdite en 94. Du fait de son passé nazi, l’Allemagne est particulièrement vigilante face à la mouvance d’extrême-droite. Elle s’interroge régulièrement sur l’opportunité d’interdire le parti néonazi NPD, ouvertement raciste, xénophobe et antisémite.