DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

G20 : entre régulation et plans de relance

Vous lisez:

G20 : entre régulation et plans de relance

Taille du texte Aa Aa

Première tournée internationale pour Barack Obama avec, pour débuter, le sommet du G20 jeudi à Londres. Le président américain voudrait convaincre ses alliés européens de mettre davantage la main à la poche pour sortir de la crise. Barack Obama pourra compter sur l’appui du Premier ministre britannique, favorable lui aussi aux plans de relance et à une politique de grands travaux. Gordon Brown a tenu à justifier le bien fondé de ces mesures, contestées notamment par une partie de l’opinion publique européenne :

“Nous injectons de l’argent dans le système bancaire pour sauver les banques, et non pas pour sauver les banquiers. Pour sauver aussi les économies des gens, et pour avoir un système bancaire qui soit au service de la population”. Paris et Berlin voudraient eux encadrer l’activité financière en instituant des normes internationales de régulation, un point de vue partagé par la Commission européenne. José Manuel Barroso : “L’un des objectifs, qui a été accepté d’ailleurs à Washington, c’est qu’aucune institution ou entité de poids ne doive rester hors de contrôle et de supervision. Et c’est ce principe que j’espère voir confirmé et consolidé à Londres”. La rémunération des banquiers pourrait ainsi faire l’objet de règles, la lutte contre les paradis fiscaux être renforcée. En attendant à Londres, le dispositif de sécurité a été musclé, car de nombreux manifestants sont attendus dans les rues de la capitale britannique.