DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un socialiste en passe de diriger le Pays basque espagnol

Vous lisez:

Un socialiste en passe de diriger le Pays basque espagnol

Taille du texte Aa Aa

Plus rien n’empêche le socialiste espagnol Patxi López de prendre les rênes du gouvernement régional basque. Pour la première fois depuis 29 ans, les nationalistes ne seront plus au pouvoir grâce à un accord historique conclu entre le PSOE et les conservateurs du Parti Populaire à l’issue des législatives locales du 1er mars.

Deux formations rivales au niveau national, parvenues à s’allier ici. En témoigne le secrétaire général du PP pour la région. “Nous sommes très satisfaits de cet accord qui nous permet de vous annoncer l’appui du Parti Populaire du Pays basque à l’investiture de Patxi López,” déclarait ce lundi Inaki Oyarzabal. Pour détrôner le nationaliste Juan José Ibarretxe (président sortant de la région autonome), la droite s’engage à ne pas menacer la stabilité du gouvernement. En échange elle héritera de la présidence du Parlement. Le principal objectif de cette coalition est de lutter contre l’ETA. Madrid a déjà durci le ton en multipliant les arrestations d’indépendantistes armés ces derniers mois. Mais le pouvoir central perd un allié de taille au Parlement national. Les socialistes ne disposent pas de la majorité absolue et les nationalistes basques les ont souvent soutenus, ce qui ne sera évidemment plus le cas.