DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Argentine : décès de Raul Alfonsin, le père de la démocratie

Vous lisez:

Argentine : décès de Raul Alfonsin, le père de la démocratie

Taille du texte Aa Aa

Les Argentins pleurent l’artisan du retour à la démocratie.

L’ancien président Raul Alfonsin est mort dans la nuit des suites d’un cancer du poumon. Il avait 82 ans. Une foule s’est spontanément rassemblée sous les fenêtres de son domicile à Buenos Aires. Cet ancien avocat était devenu en 1983 le premier président issu des urnes au terme de 7 ans de dictature militaire. Son mandat devait cependant prendre mauvaise tournure après un accord avec des officiers mutins, accordant l’amnistie aux militaires qui avaient torturé et tué sous la dictature. C’est discrédité qu’il se retire du pouvoir en 89. De Raul Alfonsin, l’histoire retiendra toutefois son action comme figure de proue de l’opposition sous la junte. Le régime aurait exécuté pas moins de 30 000 personnes. C’est sous sa présidence que furent jugés les chefs de cette dictature sanguinaire avec de grands procès en 1985. C’est aussi sous son impulsion que fut créée la commission nationale pour les personnes disparues. Durant son mandat, il échappa à trois coups d‘état militaire. Raul Alfonsin est aussi l’homme de la paix avec le voisin chilien et l’un des initiateurs du Mercosur, le marché commun entre l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay.