DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama et Brown appellent à l'unité du G20

Vous lisez:

Obama et Brown appellent à l'unité du G20

Taille du texte Aa Aa

‘‘Nous sommes à quelques heures d’un plan global pour faire face à la crise.’‘ C’est ce que Gordon Brown a déclaré ce matin lors d’une conférence de presse avec Barack Obama. Le Premier ministre britannique recevait le président britannique à la veille de l’ouoverture du sommet du G20. A Londres, les principales économies mondiales et les pays émergents vont devoir redéfinir les règles du système financier international.

‘‘Il y aura des négociations dans les jours qui viennent, a affirmé Gordon Brown. Ce ne sera pas facile. Mais entre les entretiens que j’ai eux cette semaine et mes discussions avec Barack Obama aujourd’hui je suis convaincu que le monde peut avancer dans le même sens. En travaillant ensemble, la Grande Bretagne et les Etats-Unis peuvent aider à faire émerger ce consensus. Pas seulement un accord sur le papier mais qui s’applique partout, pour tout ceux qui craignent de perdre leurs emplois, leurs économies et leurs espoirs.’‘ Nicolas Sarkozy a menacé de quitter le G20 si le sommet ne va pas assez loin dans la régulation des marchés mais Barack Obama croit à l’unité. ‘‘Nous avons la responsabilité de coordonner nos actions et de nous concentrer sur un objectif commun, pas sur des différences anodines. Si nous le faisons, je crois que nous pouvons faire d‘énormes progrès. Dans les jours qui viennent je crois que nous allons avancer dans le sens d’une proposition commune. Nous devons faire ce qui est nécessaire pour restaurer la croissance et poursuivre les réformes qui peuvent stabiliser notre système financier à l’avenir. Nous devons rejeter le protectionnisme et amplifier notre soutien aux marchés émergents.’‘ Au-delà des discours la pression vient de France mais aussi d’Allemagne. Ce matin Angela Merkel a affirmé qu’elle attendait des décisions concrètes du sommet de Londres.