DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : les propos d'Avigdor Lieberman critiqués

Vous lisez:

Israël : les propos d'Avigdor Lieberman critiqués

Taille du texte Aa Aa

La communauté internationale marque sa désapprobation après les propos d’Avidgor Lieberman sur le processus de paix d’Annapolis. Le tout nouveau Ministre israélien des Affaires étrangères, qui succède à Tzipi Livni, a fait une entrée remarquée sur la scène politique mondiale en déclarant qu’il rejetait le texte établi aux Etats-Unis fin 2007.

Avigdor Lieberman : “il n’y a qu’un seul document qui nous lie et ce n’est pas la conférence d’Annapolis. Nous allons honorer tous les accords et les engagements pris par les gouvernements précédents. J’ai voté contre la Feuille de Route, mais c’est le seul document approuvé par le gouvernement et ratifié par le Conseil de sécurité de l’Onu. Le texte d’Annapolis n’a jamais été ratifié par le gouvernement, ni par la Knesset”. Une manière donc de repousser le spectre de la création d’un état palestinien, en droite ligne avec la position du nouveau Premier ministre. Lors de son investiture mardi, Benjamin Netanyahu avait lui aussi pris soin de ne pas évoquer cette possibilité. Les Palestiniens ont condamné les propos du leader d’extrême droite israélien. Avec Avigdor Lieberman, l’Etat hébreu fait marche arrière selon eux. L’administration Obama plaide elle pour une solution à deux Etats, l’un israélien, l’autre palestinien. Une disposition prévue dans la Feuille de route et réaffirmée à Annapolis, mais qui est restée lettre morte jusqu‘à présent.