DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le NPD cerné de toutes parts

Vous lisez:

Le NPD cerné de toutes parts

Taille du texte Aa Aa

Le parti d’extrême droite le plus ancien et le plus radical d’Allemagne est pris à la gorge. Alors que son leader Udo Voigt comparaît devant la justice pour “incitation à la haine raciale”, le parti vient d‘être condamné à une amende de deux millions et demi d’euros par le Bundestag. Au bord de la ruine, ce parti, fondé en 1964, a connu un renouveau depuis la réunification. Le NPD a doublé ses effectifs et s’est doté d’ancrages solides en ex-RDA. Sa mauvaise santé financière et cette forte amende pour cause d’irrégularités dans sa comptabilité 2007 risquent de précipiter sa faillite. Ce week-end, le NPD doit se réunir en congrès à Berlin. Mais la réélection de leur chef de file, Udo Voigt, semble improbable. Au Bundestag, notamment, le NPD est perçu comme une formation néonazi dont l’objectif est de “fonder un nouveau Reich allemand”.