DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Régulation vs Relance : trouver un accord au G20

Vous lisez:

Régulation vs Relance : trouver un accord au G20

Taille du texte Aa Aa

La tâche est immense et les divergences nombreuses, néanmoins les vingt plus grandes puissances devraient entériner aujourd’hui une série d’engagements pour redorer le blason de la croissance, et des banques; renforcer les organismes de contrôle d’ailleurs la régulation des hedge funds (fonds spéculatifs) semble faire l’unanimité enfin, promouvoir le commerce international afin d‘échapper aux tentations protectionnistes.

Pour le couple franco-allemand, les maître-mots devront être “régulation” et “moralisation”. La Chancelière allemande, Angela Merkel : “Aujourd’hui et c’est vraiment une occasion en or nous devons faire un travail très minutieux. Car les décisions qui ne seront pas prises ici, ne le seront pas pour les cinq ans à venir”. L’axe Berlin-Paris s’oppose à la ligne défendue par Gordon Brown et Barack Obama : à savoir, injecter davantage d’argent pour relancer l‘économie, mais le président américain cherche avant tout le consensus : “Je sais que chaque nation du G20 a sa propre approche et comme l’a dit Gordon Brown, nous n’allons pas tomber d’accord sur tous les points. Je suis venu ici pour mettre en avant des idées mais je suis là aussi pour écouter, et non pas pour donner des leçons”. Une ouverture qui semble d’ores et déjà porter ses fruits : Barack Obama a rencontré pour la première fois son homologue russe en marge du sommet. Les deux hommes se sont dit prêts à faire table rase du passé. Ils devraient entamer des négociations sur la réduction de leurs arsenaux nucléaires et tenter de désamorcer les tensions provoquées par l’extension du bouclier anti-missiles américain en Europe.