DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le G20 fait finalement front commun contre la crise

Vous lisez:

Le G20 fait finalement front commun contre la crise

Taille du texte Aa Aa

Réunis ce jeudi à Londres, Américains et Européens ont chacun officiellement obtenu gain de cause. 5000 milliards de dollars seront débloqués pour relancer l‘économie mondiale, pour le bonheur de Washington. Les 27, eux, se satisfont de l’adoption de nouvelles règles de régulation du système financier.

Selon le Premier ministre britannique, Gordon Brown, “le monde s’est réuni pour se défendre contre la récession. Pas avec des mots mais avec un plan global de relance et de réformes.” Même satisfaction du Président français qui veut oublier les divergences qui l’ont opposé à son homologue américain. “Jamais, honnêtement, nous n’aurions pensé obtenir un accord aussi large. Et ce n’est pas la victoire d’un camp sur l’autre, d’une vision sur l’autre. C’est la prise de conscience de tout le monde que le monde doit changer”, souligne Nicolas Sarkozy. Les 5000 milliards représentent en fait les plans de relance des différents Etats membres. Insuffisant pour le responsable de la recherche de l’ONG Oxfam. “En ce moment tout le monde dépense énormément d’argent pour les plans de relance. Ca pourrait aussi être l’occasion de dire qu’on ne peut pas conduire l‘économie de la même façon, qu’on doit tenir compte des émissions de carbone. Cela nécessite d’importants investissements des gouvernements”, souligne Duncan Green. Quant à la régulation des marchés, elle implique surtout une meilleure règlementation des fonds de spéculation et le contrôle des salaires des courtiers.