DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violences en prélude au sommet de l'Otan

Vous lisez:

Violences en prélude au sommet de l'Otan

Taille du texte Aa Aa

La tension monte à Strasbourg à quelques heures de l’ouverture du sommet de l’Otan. Hier soir (jeudi), plusieurs centaines de manifestants se sont opposés à la police, une dizaine d’abribus ont été cassés, des poubelles incendiées, un photographe allemand a même été blessé.

Le rassemblement était censé faire écho aux manifestations anti-G20 à Londres. Hier une centaine de personnes ont été interpellées. Plus de 20 000 manifestatnts devraient défiler samedi dans les rues de la capitale alsacienne. L’Organistaion du Traité de l’Atlantique Nord fête ses 60 ans, autour de la réconciliation franco-allemande. L‘événement sera donc célébré dans les deux pays, à Baden-Baden et Kehl en Allemagne, et à Strasbourg en France. Les contrôles d’identité ont été renforcés à la frontière. Strasbourg est quasiment en état de siège et 25 000 policiers sont mobilisés. Les débats, eux, porteront principalement sur l’Afghanistan, les relations avec la Russie et l’adaptation aux nouvelles menaces. Une réunion à laquelle participeront pour la première fois l’Albanie et la Croatie qui sont devenus membres de l’Otan mercredi. D’autre part, la France doit réintégrer le commandement militaire de l’organisation, dont elle avait claqué la porte en 1966.