DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Strasbourg n'a pas été épargnée par les violences ce samedi

Vous lisez:

Strasbourg n'a pas été épargnée par les violences ce samedi

Taille du texte Aa Aa

Eclipsant une manifestation pacifiste, des opposants au sommet de l’Otan aux allures de casseurs ont mis le feu à un ancien poste de douane, à une pharmacie et à un hôtel près du Pont de l’Europe à strasbourg. Ils se sont également attaqués aux batiments vides d’un office de tourisme.

En fin de matinée, manifestants et forces de l’ordre se sont affrontés à coups de grenades lacrymogènes et de cocktail molotov. Des affrontements ont repris dans l’après-midi.Les services du Samu ont fait état d’une dizaine de blessés légers. Ces violences ont terni la manifestation pacifiste qui a réuni 10.000 personnes selon les autorités, 30.000 selon les organisateurs. Côté allemand, d’après la police, 7000 manifestants qui voulaient se rendre en France, ont été “contenus” sur le secteur de Kehl, ville frontalière de Strasbourg. La manifestation a été écourtée avec l’accord des organisateurs.