DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielles en Macédoine, un test pour l'UE

Vous lisez:

Présidentielles en Macédoine, un test pour l'UE

Taille du texte Aa Aa

Le grand favori de ce second tour est le candidat du parti conservateur au pouvoir, Gjorge Ivanov. Agé de 49 ans, c’est un universitaire. Son adversaire, Ljubomir Frckovski est issu du principal parti d’opposition, l’Union sociale-démocrate. En politique, c’est un vétéran, contrairement à Ivanov. Les premières estimations sont attendus dans la soirée.

Même si le président macédonien a une fonction essentiellement honorifique, cette élection revêt une importance majeure pour l’avenir européen du pays. Skopje ne peut pas se permettre que le scrutin soit entaché d’incidents ou de violences, comme l’an dernier pour les élections législatives. Un tel scénario ne ferait que repousser encore une ouverture des négociations d’adhésion à l’Union européenne, à laquelle aspirent ardemment les dirigeants macédoniens. Candidate à l’Union depuis fin 2005, la Macédoine piétine depuis dans sa progression vers l’Europe.