DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tir nord-coréen: réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU

Vous lisez:

Tir nord-coréen: réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Depuis Prague, le président des Etats-Unis et la Présidence tchèque de l’Union européenne ont réagi au tir nord-coréen. Le message est clair. Pyongyang a violé plusieurs résolutions de l’ONU. Il faut une réponse forte du conseil de sécurité des Nations Unies.

“Je suis très heureux de la déclaration conjointe sur le tir nord-coréen” a déclaré Barack Obama. “Je pense que cela montre encore une fois que lorsque l’Europe et les Etats-unis agissent de concert, nous pouvons faire la différence sur les problématiques internationales.” Les Etats-Unis et l’Union européenne avaient déjà condamné séparément le tir nord-coréen. L’UE estimant que cette action fragilisait la stabilité régionale. “Nous voulons travailler avec les Etats-Unis et la communauté internationale sur la Corée du Nord. Dans le cadre des Nations Unies, nous pouvons avoir une position commune”, a déclaré José Manuel Barroso, le président de la commission européenne. Le Japon, dont le territoire était potentiellement menacé par le tir, a violemment réagi: “Les Nord-Coréens sont allés jusqu’au bout de leur lancement malgré nos avertissements répétés” a expliqué le Premier ministre Taro Aso. “C’est une action d’une extrême provocation que le Japon ne peut pas tolérer. Cependant nous continuerons d’agir en coopération avec la communauté internationale, car c’est une violation claire des résolutions du conseil de sécurité.” Le groupe des six a aussi souligné la nécessité de poursuivre les pourparlers sur le nucléaire nord-coréen.