DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama plaide pour une entrée de la Turquie dans l'UE

Vous lisez:

Obama plaide pour une entrée de la Turquie dans l'UE

Taille du texte Aa Aa

Pour clôre sa première grande tournée internationale, Barack Obama a choisi de s’arrêter en Turquie. Le président américain est arrivé ce dimanche soir à Ankara.

Cette étape est importante puisque la Turquie est un allié stratégique des Américains dans la région. Mais les relations entre les deux pays ont mises à mal ces dernières années durant la présidence Bush, notamment en raison de la guerre en Irak. En toile de fond de cette visite, il y a la question de la candidature d’Ankara à l’Union européenne. Ce dimanche, lors du sommet UE-Etats-Unis, Barack Obama s’est exprimé sur ce sujet. “Evoluer vers l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne constituerait un signal important de votre engagement dans ce sens, déclare-t-il. (Cela) assurerait que nous continuons à ancrer fermement la Turquie en Europe”. Mais voilà, cette prise de position a été aussitôt contestée par plusieurs dirigeants européens, notamment la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy. “S’agissant de l’Union européenne, c’est aux pays membres de l’Union européenne de décider, a ainsi déclaré Nicolas Sarkozy. J’ai toujours été opposé à cette entrée et je le reste. Je crois pouvoir dire qu’une immense majorité des Etats membres de l’UE est sur la position de la France. La Turquie est un très grand pays, allié de l’Europe et allié des Etats-Unis. Elle doit rester un partenaire privilégié”. Les négociations d’adhésion de la Turquie ont officiellement débuté en 2005. Mais elles piétinent actuellement. Les Vingt-sept ne semblent pas disposés à élargir leur rang. Et les difficultés économiques liées à la crise mondiale ne vont sans doute pas changer la donne dans l’immédiat.