DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama plaide pour l'unité irakienne

Vous lisez:

Obama plaide pour l'unité irakienne

Taille du texte Aa Aa

Lors d’un entretien avec le Premier ministre irakien, Nouri Al-Maliki, le président américain a rappelé l’importance d’intégrer toutes les factions au gouvernement. Une allusion à la communauté sunnite qui a perdu le pouvoir à la chute du régime de Saddam Hussein.

Obama estime que les Irakiens doivent mettre à profit les 18 prochains mois pour renforcer leurs administrations. Les législatives prévues à la fin de l’année seront donc cruciales. Dix-huit mois, c’est le temps qu’il reste aux troupes américaines sur place. Devant les quelques 600 soldats réunis ce mardi à Camp Victory, le président américain a annoncé que le gros des 140.000 militaires déployés en Irak aurait quitté le pays d’ici le 31 août 2010. Seul resterait un contigent d’environ 50.000 hommes. Conséquence ou non de la visite du président américain, Muntazar al-Zaidi a en outre bénéficié d’une réduction de peine. Cet homme est celui qui a jeté ses chaussures sur le président Bush. Un acte qui lui vaut un an de prison contre les trois initialement requis.