DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission de Bob Quick, chef de la police anti-terroriste de Scotland Yard

Vous lisez:

Démission de Bob Quick, chef de la police anti-terroriste de Scotland Yard

Taille du texte Aa Aa

En cause, ces photos de Bob Quick devant le 10 Downing street lors d’un entretien avec le Premier Ministre Gordon Brown. La presse a repris ces photos le montrant avec, à la main, des documents top secrets, détaillant avec précision une opération anti terroriste. On pouvait y lire les lieux et la nature des menaces présentées par les suspects.
 
Afin de ne pas faire capoter cette opération la police a du déclencher à la hâte le coup de filet réalisé à 8 adresses différentes dans le nord-ouest de l’Angleterre, à Manchester, Liverpool et Clitero dans le Lancashire. Au total 12 hommes, la plupart issus des milieux pakistanais ont été arrêtés. Le plus jeune aurait entre 15 et 20 ans, le plus âgé une quarantaine d’années.
 
Le chef de la police anti-terroriste a reconnu son erreur et exprimé ses profonds regrets au chef de Scotland Yard, Paul Stephenson. Pour l’opposition c’est le genre de bévue que le plus haut officier anti-terroriste britannique ne peut tout simplement pas se permettre de faire. Depuis les attentats du 7 juillet 2005 qui avaient fait 56 morts dans les transports londoniens, la Grande-Bretagne est placée en état d’alerte terroriste élevée.