DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jan Fischer, Premier ministre intérimaire

Vous lisez:

Jan Fischer, Premier ministre intérimaire

Taille du texte Aa Aa

Un haut fonctionnaire amateur de chiffres à la tête du gouvernement tchèque. Jan Fischer a été désigné jeudi par le président Vaclav Klaus.

Cet expert économique de 58 ans dirige actuellement l’Office tchèque des Statistiques. Il a été choisi pour son profil apolitique, dit voir son rôle comme un service aux habitants et promet d’assurer la continuité. Son gouvernement sera composé essentiellement de technocrates sans afiliation politique. Ses priorités: minimiser l’impact de la crise sur la population et préparer des législatives anticipées prévues à l’automne prochain. Jan Fischer succédera le 9 mai à Mirek Topolanek, obligé de démissionner fin mars après un vote de défiance du Parlement. Le futur Premier ministre va devoir assurer pendant quelques semaines la présidence tournante de l’Union européenne à moins que le chef de l’Etat eurosceptique, qui se décrit comme un dissident européen, ne prenne sa place comme il l’a déjà évoqué.