DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président géorgien Saakachvili appelle à l'unité devant la pression de la rue

Vous lisez:

Le président géorgien Saakachvili appelle à l'unité devant la pression de la rue

Taille du texte Aa Aa

“Je ne démissionnerai pas”, c’est ce qu’a déclaré vendredi le président géorgien Mickheïl Saakachvili, soumis depuis plusieurs mois au mécontentement de l’opinion publique géorgienne alors que les manifestants de l’opposition s’expriment dans les rues de Tbilissi la capitale pour réclamer son départ.

A la télévision, le président géorgien a prôné l’unité : “nous n’avons pas d’autre alternative que de dialoguer et de partager les responsabilités”. L’opinion publique géorgienne reste profondément blessée par l’impuissance du pouvoir géorgien après la reconnaissance russe des régions séparatistes de l’Abkhazie et de l’Ossetie du sud. ““La seule solution c’est la négociation, affirme cet habitant de Tbilissi. L’opposition que nous avons actuellement n’est pas une bonne opposition. Elle doit demander la résolution de problèmes concrets plutôt que la démission de Saakachvili”. “Aujourd’hui c’est la crise en Géorgie, explique cet autre et une foule énorme descend dans la rue parce que notre gouvernement est incompétent en raison de la baisse des standards sociaux et économiques”. Les détracteurs du Président Saakachvili, dont plusieurs anciens de ses alliés l’accusent de harceler l’opposition, de museler les médias et de ne rien faire contre la pauvreté. Jeudi soir, ils étaient 60.000 dans les rues de la capitale à crier leur mécontentement.