DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sommet asiatique perturbé par des manifestants anti-gouvernementaux

Vous lisez:

Le sommet asiatique perturbé par des manifestants anti-gouvernementaux

Taille du texte Aa Aa

Des centaines de manifestants ont tenté vendredi, en vain semble-t-il, de déborder les forces de police et l’armée thaïlandaise qui s‘étaient massées sur la route qui mène au complexe hôtelier oú se tient jusqu‘à dimanche le sommet asiatique à Pattaya, la station balnéaire la plus connue de Thaïlande.

Les “chemises rouges” comme on appelle les partisans de l’ex-premier ministre en exil; ont encore une fois exigé la démission du premier ministre actuel qui n’est en fonction que depuis 4 mois, et la tenue d‘élections anticipées. Vendredi était un jour chômé en Thaïlande car c‘était le jour d’arrivée des délégations. En face des chemises rouges; des chemises bleues qui en revanche veillaient à ce que l’organisation du sommet se passe sans anicroches. “ça ne nous gêne pas du tout cette manifestation à l’extérieur, un tel environnement ouvert et démocratique oú les groupes peuvent s’exprimer nous est presque familier, a expliqué le N°1 de la diplomatie indonésienne Hassan Wirajuda”. De guerre lasse, les manifestants ont demandé à être reçu par les participants au sommet et leurs représenants leur ont remis une lettre de doléances, avant de quitter les lieux. Le sommet va chercher jusqu‘à dimanche une solution à la crise économique mondiale.