DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition fait monter la pression contre le président Saakachvili

Vous lisez:

L'opposition fait monter la pression contre le président Saakachvili

Taille du texte Aa Aa

Les opposants au président géorgien Mikheïl Saakachvili ont lancé vendredi un appel à la désobéissance civile. Ils étaient quelque 60 000 à manifester jeudi soir dans les rues de la capitale Tbilissi pour réclamer la démission du chef de l’Etat. Et encore 20 000 vendredi soir. Bloquant les rues menant à la présidence et à la radio-télévision d’Etat.

“Nous resterons ici jusqu‘à ce que nos demandes soient satisfaites”, assure une manifestante. Leurs revendications : obtenir le départ d’un homme qu’ils accusent d’avoir plongé le pays dans le chaos en engageant une guerre avec la Russie l‘été dernier. Ils lui reprochent également de museler la démocratie. Alors, ils ont décidé d’organiser tous les jours pendant six heures un blocage des accès à la présidence. Mais les observateurs estiment que l’opposition est trop divisée pour parvenir à évincer le président, arrivé au pouvoir en 2003. D’autant que Mikheïl Saakachvili a clairement indiqué ne pas avoir l’intention de quitter son poste avant la fin de son mandat, en 2013. Il s’est en revanche dit ouvert à un “dialogue” avec ses adversaires…